Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER
Icône FAQ
Icône FAQ
Icône FAQ
Icône FAQ

Foire aux questions

Épargne et placements

Sur cette page

Les plus populaires

Conseils pour réaliser vos projets

Icône sac d'argent
Icône avion
Icône avion et globe terrestre
Icône famille
Icône palmier
Icône valise

Définitions

Régime

Un régime est comme une boîte : vous déposez différents placements à l’intérieur de celle-ci pour faire ainsi croître votre épargne.

Les régimes enregistrés auprès du gouvernement fédéral vous permettent de placer vos économies à l’abri de l’impôt.

Placement

Faire un placement veut dire investir une somme d’argent pendant une certaine durée dans une opération financière, avec comme objectif de faire croître son épargne.

Liquidités

Les liquidités sont les sommes d’argent en votre possession dont vous pouvez disposer immédiatement.

Capital

Un montant d’argent en votre possession qui peut rapporter des intérêts ou des dividendes.

Horizon de placement

L’horizon de placement est la durée pour laquelle on souhaite détenir un placement.

Général

J’aimerais placer mon argent, mais où?

Tout dépend de vos objectifs, de votre profil d'investisseur et de votre situation. Par exemple, selon votre tolérance au risque, vous pourriez choisir un placement prudent, comme un certificat de placement garanti (CPG), ou inversement, un portefeuille constitué majoritairement d’actions, pour profiter du potentiel de croissance des marchés. Un conseiller saura vous donner des conseils personnalisés selon votre projet d’investissement, tout en évaluant votre horizon de placement.

Prenez rendez-vous dès aujourd'hui! En attendant votre rencontre, vous pouvez commencer à planifier votre projet ou votre retraite avec l’outil Mon Idée.

Quelle stratégie d’investissement devrais-je adopter?

De manière générale, il est toujours préférable d’opter pour la diversification plutôt que de mettre tous vos œufs dans le même panier.

De plus, votre stratégie d’investissement doit être en accord avec votre profil d’investisseur, vos objectifs et votre situation financière. Prenez rendez-vous avec un conseiller : il vous aidera à y voir clair.

Comment investir mon argent?

Si vous souhaitez faire fructifier vos économies, plusieurs options s’offrent à vous, selon vos objectifs et votre situation particulière. Par exemple, placez-les dans un REER en prévision de votre retraite ou d’un projet à long terme, ou encore dans un REEE pour les études de votre enfant.

Pour en savoir plus, consultez notre page Comment investir mon argent.

Régime enregistré ou non enregistré : quelle est la différence?

Avec les régimes et les comptes enregistrés auprès du gouvernement fédéral, tels que le REER, le CELI et le REEE, vous pouvez placer votre épargne à l’abri de l’impôt, sous certaines conditions.

Si les comptes non enregistrés ne comportent pas d’avantages fiscaux, ils permettent généralement une plus grande marge de manœuvre, car il n'y a pas de plafond de cotisation ni de limitations fiscales. Découvrez les principales différences entre les régimes enregistrés et non enregistrés.

Je voudrais planifier ma retraite. Par où devrais-je commencer?

Prendre un rendez-vous avec un expert en investissement et retraite est un bon point de départ.

Pour un peu d’inspiration en attendant votre rencontre, consultez la page Ma retraite. Vous pourrez commencer à imaginer votre retraite de rêve et à planifier votre épargne en conséquence, selon l’étape de vie à laquelle vous êtes rendu.

Comment savoir quel est mon profil d’investisseur?

Pour le découvrir, il vous suffit de faire le test en répondant à 7 questions rapides. Comme votre profil peut évoluer avec le temps, il est recommandé de le faire à nouveau chaque année.

Quels placements sont les moins risqués?

En général, le certificat de placement garanti (CPG) est le placement le moins risqué, car votre capital est garanti.

Selon votre profil d’investisseur, des solutions d’investissement comme le Portefeuilles Prudent BNI1 ou le Portefeuille Conservateur BNI, ou encore les solutions de liquidité sont des placements qui pourraient vous convenir si vous souhaitez que les chances de préserver votre capital soient grandes.

Pour des conseils personnalisés, prenez rendez-vous avec un conseiller qui vous aidera à trouver la solution correspondant le mieux à vos objectifs.

Comment réduire le risque?

Le mot d’ordre : la diversification! Bien qu’ils puissent paraître imprévisibles, les marchés ont des cycles à la hausse et à la baisse. La fluctuation de la valeur des placements est donc normale.

Une bonne stratégie de placement consiste à investir dans plusieurs types de placements différents, dans une proportion correspondant au risque que vous êtes prêt à accepter. Ainsi, si une entreprise ou un secteur subit des difficultés, votre portefeuille ne perdra pas toute sa valeur.

Je veux acheter des actions en bourse. Où dois-je m’adresser?

Vous souhaitez gérer vous-même l’achat d’actions? Banque Nationale Courtage direct offre des outils de courtage en ligne simples et novateurs pour les investisseurs autonomes.

Vous préférez avoir l’aide d’un conseiller? Avec la Financière Banque Nationale, vous profitez de l’expertise d’un conseiller en placement qui vous aide à bâtir et faire fructifier vos actifs selon vos objectifs de vie.

Comment puis-je ouvrir un compte de placement?

Vous avez déjà un conseiller? Vous pouvez ouvrir un compte de placement en communiquant avec lui par téléphone.

Vous n'avez pas de conseiller? Prenez rendez‑vous en succursale.

Régimes et compte d’épargne


REER

Qu’est-ce qu’un REER?

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un régime enregistré auprès du gouvernement qui vous permet de reporter l’impôt à payer sur les sommes que vous cotisez jusqu’au moment du retrait.

Les placements que vous y faites fructifient à l’abri de l’impôt, jusqu’à ce que vous retiriez l’argent pour votre retraite, l’achat d’une première maison ou un retour aux études.

REER ou CELI : lequel devrais-je choisir?

Les deux régimes sont avantageux et vous permettent d’épargner à l’abri de l’impôt. Pour savoir lequel répond le mieux à vos objectifs et vos besoins, découvrez les principales différences entre le REER et le CELI.

Quels sont les avantages du REER?

Le REER vous permet :

  • d’épargner à l’abri de l’impôt,
  • de réduire votre revenu imposable,
  • de reporter les droits de cotisation non utilisés à l’année suivante et
  • de faire fructifier vos économies en vue de votre retraite.

Vous pouvez également retirer temporairement des sommes de votre REER pour acheter une première maison grâce au régime d’accession à la propriété (RAP) ou encore pour financer vos études via le régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).

Quelle est la date limite pour cotiser à mon REER?

Il est possible de cotiser à votre REER durant toute l’année, et les 60 premiers jours de l’année suivante. Vos cotisations faites en janvier et février sont donc déduites de votre revenu de l’année précédente.

La date limite pour 2017 est le 1er mars 2018. Les cotisations faites après cette date seront déduites de votre déclaration de revenus de l’année d’imposition 2018.

Pour plus d’information, consultez la page des dates importantes entourant le REER et les reçus et relevés d’impôt.

Quelle est la cotisation maximale au REER?

Elle équivaut à 18 % de votre revenu de l’année précédente. Pour 2017, le plafond de cotisation est de 26 010 $. Consultez l’avis de cotisation émis par le gouvernement pour connaître votre limite de cotisation personnelle.

Important : vous pouvez également utiliser vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes. Pour plus de détails, consultez la cotisation maximale au REER.

À partir de quel âge et jusqu’à quel âge puis-je cotiser au REER?

Il n’y a pas d’âge minimum pour ouvrir un REER. Vous devez toutefois toucher des revenus d’emploi ou d’entreprise pour accumuler des droits de cotisation, et avoir 18 ans et plus pour cotiser un montant dépassant 2 000 $.

Vous pouvez cotiser à votre REER jusqu’au 31 décembre de l’année où vous atteignez l’âge de 71 ans. Vous pouvez toutefois cotiser au REER de votre conjoint si celui-ci n’a pas encore atteint l’âge limite, ou encore continuer à épargner dans un CELI passé cet âge.

Quels sont les placements admissibles au REER?

Il y a trois grandes catégories de placements admissibles :

  1. Les certificats de placement garantis (CPG)
  2. Les solutions gérées et fonds d’investissement
  3. Les placements autogérés : il s’agit de placements que vous gérez vous-même sur la plateforme de Banque Nationale Courtage direct, par exemple.

Besoin de plus de détails? Découvrez tous les placements admissibles et non admissibles au REER.

Je suis à la dernière minute pour cotiser à mon REER. Que faire?

Optez pour le REER progressif. Cette option pratique vous permet de cotiser rapidement au REER avant la date limite et de transférer votre argent plus tard vers la solution de placement de votre choix.

Quand envoyez-vous les reçus de cotisation pour la déclaration de revenus?

Vous trouverez toutes les dates d’envoi des reçus de cotisation et de feuillets d’impôts dans le bas de la page Date limite de cotisation au REER.

La date limite pour envoyer votre déclaration de revenus approche et vous n’avez pas reçu tous vos documents? Appelez le 1 888 835‑6281 ou passez en succursale pour demander un duplicata.

Quelle stratégie utiliser pour maximiser mon remboursement d’impôt grâce au REER?

L’argent que vous placez dans un REER permet de réduire votre revenu imposable. Plus vous cotisez, plus votre économie d’impôt est grande. Verser des cotisations à votre REER chaque année est donc un moyen intéressant de diminuer votre charge fiscale.

Découvrez tous les détails sur les différentes façons de maximiser votre remboursement d’impôt.

Qu’arrive-t-il si ma cotisation dépasse la limite permise?

Si vous dépassez vos droits de cotisation au REER de 2 000 $ ou moins, l’Agence du revenu du Canada vous permet de laisser cet argent dans votre REER sans pénalité. Ce montant ne peut toutefois pas être déduit de votre revenu imposable.

Les cotisations qui dépassent le plafond de plus de 2 000 $ entraînent une pénalité de 1 % par mois, jusqu'à ce que le montant soit retiré ou que votre limite couvre le montant de cette cotisation excédentaire.

Pour en savoir plus, consultez la page Cotisation maximale au REER.

Comment puis-je retirer de l’argent de mon REER?

Vous avez déjà un conseiller en retraite? Communiquez avec lui ou elle pour établir une stratégie de décaissement.

Vous n’en avez pas? Trouvez votre conseiller en retraite ou prenez un rendez-vous en succursale.

Qu’arrive-t-il à mon REER à la retraite?

Trois options s’offrent à vous lorsque vous prenez votre retraite :

  • le retrait de vos fonds en une seule fois (des impôts sont alors prélevés),
  • la conversion en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), ou
  • l’achat d’un fonds de revenu viager (FRV).

Vous devez décaisser ou convertir votre REER au plus tard le 31 décembre de l’année de vos 71 ans. Si vous négligez de le faire, le gouvernement ferme votre REER et les sommes accumulées sont alors considérées comme des revenus imposables. Il est donc préférable de s’en occuper avant!

Quand puis-je retirer de l’argent de mon REER?

En général, vous pouvez retirer des sommes de votre REER en tout temps2 et à n’importe quelle fin, mais les retraits sont imposables. Il est donc conseillé d’attendre la retraite, alors que les revenus sont généralement plus bas, pour entamer le décaissement.

Vous pouvez retirer des fonds de votre REER sans être imposé immédiatement dans le cadre du régime d’accession à la propriété (RAP) ou d’un retour aux études via le régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).

Comment utiliser mes REER pour acheter ma première maison?

Vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ de votre REER grâce au régime d’accession à la propriété (RAP). Un couple a la possibilité de retirer un total de 50 000 $ pour la mise de fonds d’une propriété. Vous pourrez ainsi financer votre mise de fonds sans être imposé immédiatement et profiter d’un délai de remboursement de 15 ans sans intérêts. C’est comme vous prêter de l’argent à vous-même!

Découvrez le Régime d’accession à la propriété (RAP) pour plus d’information.

Comment utiliser mes REER pour acheter ma première maison?

Vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ de votre REER grâce au régime d’accession à la propriété (RAP). Un couple a la possibilité de retirer un total de 50 000 $ pour la mise de fonds d’une propriété. Vous pourrez ainsi financer votre mise de fonds sans être imposé immédiatement et profiter d’un délai de remboursement de 15 ans sans intérêts. C’est comme vous prêter de l’argent à vous-même!

Découvrez le Régime d’accession à la propriété (RAP) pour plus d’information.

Comment utiliser mes REER pour retourner aux études?

Profitez du régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP), qui permet de retirer des fonds de votre REER en vue d’un retour aux études et de les rembourser plus tard, sans avoir à payer d’impôt sur les sommes retirées.

Le plafond annuel du REEP est de 10 000 $. Vous pouvez même utiliser vos REER pour payer les études de votre époux ou conjoint de fait. Ils ne peuvent toutefois pas servir à financer les études de votre enfant.

Découvrez le régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) pour plus d’information.

Comment dois-je procéder si j’ai un REER collectif ou un compte avec courtier externe?

Si vous cotisez à un REER collectif, contactez votre employeur ou encore Banque Nationale Trust, si celui-ci administre votre REER. Si vous faites affaire avec un courtier externe, communiquez avec lui directement.

Est-ce que je peux cotiser au REER de mon conjoint?

Tout à fait! Par exemple, si vous ne pouvez pas cotiser à votre REER parce que vous avez dépassé l’âge de 71 ans, vous pouvez cotiser à celui de votre époux ou conjoint de fait jusqu'à la fin de l'année de ses 71 ans.

Le montant total des cotisations que vous versez à vos REER et à ceux de votre conjoint ne peut toutefois pas dépasser votre limite de cotisation personnelle.

Découvrez plus de stratégies pour réduire vos impôts à la retraite.


CELI

Qu’est-ce que le CELI?

Le compte d’épargne libre d’impôt ou CELI est un compte enregistré auprès du gouvernement. Il vous permet de faire fructifier vos économies à l’abri de l’impôt, peu importe votre revenu annuel.

Quels sont les avantages du CELI?

Le CELI vous permet :

  • d’épargner à l’abri de l’impôt,
  • de faire des retraits non imposables,
  • de reporter les droits de cotisation non utilisés à l’année suivante et
  • de faire fructifier vos économies pour un projet à moyen ou long terme.

Le CELI permet également de continuer à cotiser pour votre retraite si vous avez dépassé la limite d'âge de 71 ans ou la cotisation maximale au REER.

Quelle est la cotisation maximale à mon CELI?

La limite de cotisation est de 5 500 $ en 2018. Vous pouvez contribuer jusqu’à 57 500 $ au total3 en profitant des droits de cotisation inutilisés des années précédentes. Voir le tableau ci-dessous pour les détails.

 

Année

Droits de cotisation annuels

2009

5 000 $

2010

5 000 $

2011

5 000 $

2012

5 000 $

2013

5 500 $

2014

5 500 $

2015

10 000 $

2016

5 500 $

2017

5 500 $

2018

5 500 $

Total

57 500 $

Quels sont les placements admissibles au CELI?

Il existe trois grandes catégories de placements admissibles :

  1. Les certificats de placement garantis (CPG)
  2. Les solutions gérées et fonds d’investissement
  3. Les placements autogérés : il s’agit de placements que vous gérez vous-même sur la plateforme de Banque Nationale Courtage direct, par exemple.

Besoin de plus de détails? Consultez la page du CELI.

À partir de quel âge et jusqu’à quel âge puis-je cotiser à mon CELI?

Tous les résidents canadiens de 18 ans et plus peuvent ouvrir un CELI. Vous avez moins de 18 ans? Placez votre argent dans un compte épargne à intérêt élevé ou un REEE.

Contrairement au REER, il n’y a pas d’âge maximal pour cotiser ni d’échéance pour les retraits : il est bon pour toute la vie!

Puis-je détenir plus d’un compte CELI?

Oui, vous pouvez tout à fait détenir plus d’un compte CELI. Toutefois, le maximum de cotisation annuelle s’applique au total de vos fonds, à moins que vous ayez des droits de cotisations inutilisés.

Les cotisations à un compte CELI sont-elles déductibles d’impôt?

Non, les cotisations à votre CELI ne permettent pas de diminuer le revenu imposable.

Par contre, vous ne payez pas d’impôt sur les revenus de placements, les sommes que vous retirez ne sont pas imposées et les retraits n’affectent pas votre admissibilité à certains programmes gouvernementaux, ce qui peut être avantageux si votre taux d’imposition est peu élevé.

Qu’arrive-t-il si ma cotisation dépasse la limite permise?

Si vous faites des cotisations qui excédent la limite autorisée, vous devrez payer un impôt équivalant à 1 % par mois sur ce montant.

Attention : si vous retirez, puis déposez une somme dans la même année, vous pourriez dépasser la limite et devoir payer la pénalité.

Les retraits de mon CELI sont-ils imposables?

Non, les sommes que vous retirez de votre CELI ne sont pas imposables. Raison de plus de profiter de cette façon d’épargner!

Comment retirer de mon CELI?

Vous pouvez retirer votre argent en tout temps et à n’importe quelle fin, en tenant compte des placements que vous avez choisi de faire.

Faites un virement entre vos comptes sur votre banque en ligne. Vous pouvez aussi prendre un rendez-vous avec un conseiller pour obtenir de l’aide personnalisée.

Est-ce que je peux cotiser au CELI de mon conjoint?

Non, ce n’est pas possible. Le titulaire du compte est la seule personne qui peut verser des cotisations, effectuer des retraits et déterminer la façon dont les fonds du CELI sont investis.

Par contre, vous pouvez faire un don en argent à votre conjoint pour qu’il cotise à son CELI, mais ce montant, ou tout revenu qu’il pourrait générer ne vous sera pas attribué4.


REEE

Qu’est-ce que le REEE?

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) est un régime d’épargne enregistré auprès du gouvernement qui vous permet d’économiser à l’abri de l’impôt en vue des études postsecondaires des enfants qui vous sont chers.

Des subventions telles que la subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) bonifient également vos économies d’un montant allant de 20 % à 40 %.

Quels sont les avantages du REEE?

Le REEE vous permet de :

  • faire fructifier vos économies pour les études de vos enfants, petit-enfants ou ceux de vos proches,
  • maximiser votre épargne grâce aux subventions gouvernementales que vous recevez directement au compte et
  • récupérer la totalité de votre épargne si l’enfant ne poursuit pas d’études.

Quelle est la cotisation maximale au REEE?

La cotisation maximale est de 50 000 $ par bénéficiaire, pour toute la durée du régime. La subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) peut atteindre un maximum annuel de 500 $, soit 20  % de la première tranche de 2 500 $ de cotisation.

N’oubliez pas que vous pouvez utiliser les droits de subvention non utilisés des années précédentes (jusqu’à 1998, si l’enfant était né) à raison d’une année à la fois, ce qui équivaut à un montant maximal de 1 000 $ par année.

Vous avez atteint le montant maximum des cotisations? Continuez d’épargner avec le CELI.

Quel âge maximal l’enfant doit-il avoir pour retirer des fonds du REEE?

Votre REEE a une durée de vie de 35 ans à partir du moment où il a été ouvert. La période maximale de cotisation est de 31 ans.

Pour tous les détails à propos du retrait, consultez la page comment utiliser mon REEE.

Les retraits de mon REEE sont-ils imposables?

Les versements du REEE au bénéficiaire sont sous la forme de paiements d’aide aux études (PAE). Les PAE font partie du revenu que le bénéficiaire doit déclarer.

Si le bénéficiaire décide de ne pas poursuivre d’études postsecondaires, le contributeur peut retirer les fonds qu’il a cotisé et les intérêts gagnés, mais il devra rembourser les subventions reçues. Vous pouvez choisir de transférer ces fonds dans un REER pour continuer à les faire fructifier à l’abri de l’impôt.

Pour tous les détails à propos du retrait, consultez la page comment utiliser mon REEE.

Comment entamer les retraits de mon REEE?

Prenez un rendez‑vous avec un conseiller pour qu’il vous aide à établir la meilleure stratégie de retraits selon vos besoins.

Apportez à votre rencontre un document prouvant que le bénéficiaire est inscrit dans un établissement postsecondaire, comme une lettre d’admission ou d’inscription, un horaire de cours ou une facture de frais de scolarité, par exemple.

Mon enfant ne fait pas d’études, qu’arrive-t-il au REEE?

Deux options s'offrent à vous :

  • désigner un autre bénéficiaire ou
  • fermer le REEE.

Vous pouvez nommer un nouveau bénéficiaire s’il s’agit d’un REEE individuel. S’il s’agit d’un REEE familial, les autres enfants bénéficiaires du régime peuvent profiter des cotisations.

Si vous fermez le REEE, les subventions doivent être remboursées au gouvernement et vous récupérez vos contributions, incluant les revenus générés par le REEE. Vous pouvez choisir de transférer ces fonds dans un REER pour continuer à les faire fructifier à l’abri de l’impôt.

Comment maximiser l’épargne de mon REEE?

Pour optimiser les sommes que vous investissez dans votre REEE, le plus important est de commencer tôt! Plus longtemps vous laissez croître votre épargne, plus le montant sera important au moment du retrait. Ouvrir un REEE dès la naissance de l’enfant est donc un élément essentiel.

Vous pouvez aussi profiter des subventions gouvernementales offertes dans votre province. Prenez rendez‑vous avec un conseiller pour savoir comment tirer le maximum de ce régime, notamment en choisissant des placements qui correspondent à votre profil d’investisseur.

Découvrez d’autres conseils pour maximiser l’épargne de votre REEE.

Quelles subventions le REEE me permet-il d’obtenir?

Les subventions disponibles varient selon la province où vous résidez et votre revenu.

Subvention canadienne pour l’épargne-études de base (SCEE)

  • Montant maximal : 7 200 $ pour la durée du régime, pour chaque enfant né après 1997
  • Âge limite de l’enfant : 17 ans
  • Vous recevez de 20 % à 40 %, selon le revenu familial, sur la première tranche de cotisations annuelles, jusqu’à concurrence de 500 $ par année par bénéficiaire.
  • Vous pouvez utiliser les droits de subventions non utilisés des années antérieures à raison d’une année à la fois (pour un montant maximal de 1 000 $ de subvention par année).
  • Il n’est possible de récupérer qu’une année de subvention non utilisée à la fois : la contribution à effectuer afin d’obtenir le maximum de subvention serait donc de 5 000 $ annuellement. Ainsi, vous pourriez obtenir la subvention annuelle maximale de 500 $ ainsi qu’un deuxième montant de 500 $ pour la récupération d’une année passée.

Bon d’études canadien (BEC)

  • Montant maximal : 2 000 $
  • Âge limite de l’enfant : 15 ans
  • Subvention pour un enfant né après 2004 dans une famille à faible revenu
  • Versement de 500 $ la première année et versements successifs de 100 $ chaque année tant que le revenu familial le justifie.

Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)

  • Montant maximal (sous forme de crédit d’impôts) : 3 600 $
  • Âge limite de l’enfant : 18 ans
  • L’incitatif de base correspond à 10 % des cotisations annuelles nettes au régime, jusqu’à concurrence de 250 $ par année et par enfant.

Autres incitatifs provinciaux à l’épargne-études

Certaines provinces, comme la Saskatchewan et la Colombie-Britannique, versent des subventions supplémentaires aux épargnants.

Autres régimes

Que sont le CRI et le FRV?

Le compte de retraite immobilisé (CRI) vous permet de transférer le montant accumulé du régime de retraite ou du fonds de pension de votre ancien employeur vers un régime individuel à l’abri de l’impôt. De façon générale, il n’est pas possible d’y cotiser ni d’en retirer de l’argent avant votre retraite.

Le fonds de revenu viager (FRV) est un prolongement de votre compte de retraite immobilisé (CRI) ou de votre régime complémentaire de retraite. L’argent que vous transférez dans le FRV est à l’abri de l’impôt et peut être retiré pour obtenir un revenu de retraite.

À quoi le FERR sert-il?

Le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est un prolongement de votre REER. L’argent que vous avez épargné dans votre REER est transféré dans le FERR au moment de la retraite.

Vous en retirez ensuite de l’argent de façon périodique, et ces sommes sont considérées comme un revenu imposable. Le principal avantage du FERR est que votre solde restant continue de croître à l’abri de l’impôt.

Qu’arrive-t-il au fonds de pension ou régime de retraite de mon ancien employeur si je quitte un emploi?

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • transférer les sommes accumulées dans un compte de retraite immobilisé (CRI). À la retraite, ces sommes pourront être transférées dans un fonds de revenu viager (FRV) pour être retirées.
  • transférer les sommes dans le régime de retraite de votre nouvel employeur, ou
  • laisser les fonds dans le régime de retraite de l’ancien employeur et toucher une rente à la retraite.

Solutions de placement


Certificats de placement garanti (CPG)

Qu’est-ce qu’un CPG?

Le mot CPG signifie certificat de placement garanti. C’est un placement à faible niveau de risque qui vous permet d’investir un montant d’argent pour une période allant de 30 jours à 10 ans. Vous percevez de l’intérêt sur ce montant selon un taux fixe ou variable, en fonction de l’option que vous avez choisie.

L’avantage principal du CPG est que vous avez la garantie d’accéder à votre placement initial à l’échéance. 

CPG rachetable et non rachetable : quelle est la différence?

Les CPG rachetables vous permettent d’encaisser votre placement avant l’échéance fixée. Vous pouvez donc accéder à vos liquidités en cas de besoin. Toutefois, votre taux d’intérêt est moins élevé que celui d’un CPG non rachetable.

Avec les CPG non rachetables, vous devez attendre la fin du terme de votre placement pour pouvoir accéder à votre capital. Il offre toutefois un taux d’intérêt plus avantageux sur l’argent que vous placez.

Découvrez tous les CPG rachetables et non rachetables.

Que choisir entre le taux fixe et le taux lié au marché?

Le taux fixe est un taux d’intérêt établi dès le départ et qui ne change pas en cours de route. Ainsi, vous connaissez le rendement de votre CPG dès le début.

Lorsque le taux est lié aux marchés, le taux d’intérêt peut fluctuer à la hausse ou à la baisse, car le rendement est lié à un portefeuille d’actions et d’indices. Vous profitez donc du potentiel de croissance des marchés tout en bénéficiant du capital que vous investissez, toujours garanti à l’échéance.

Intérêt simple et intérêt composé : qu’est-ce que c’est?

L’intérêt simple est calculé sur votre placement initial seulement. Des intérêts sont donc versés tout au long du terme.

L’intérêt composé est calculé sur votre placement initial ainsi que sur les intérêts qu’il a générés. Vous maximisez ainsi le rendement de votre CPG.

Mon CPG arrive à échéance. Comment le renouveler?

Pour renouveler votre CPG, communiquez avec votre conseiller qui saura vous offrir un accompagnement personnalisé, ou prenez rendez-vous pour rencontrer un conseiller.

Qu’est-ce que la stratégie d’échelonnement des CPG?

De manière générale, plus vous investissez à long terme dans un certificat de placement garanti (CPG), plus le taux d’intérêt dont vous profitez est élevé. Vous n’avez toutefois pas toujours accès à votre capital avant l’échéance.

La stratégie d’échelonnement des échéances est une stratégie de placement qui fait en sorte que vous ayez accès à une partie de vos fonds chaque année et que vous bénéficiez d’un taux moyen avantageux. Le meilleur des deux mondes!

Pour en savoir plus, découvrez la stratégie d’échelonnement des CPG.

Comment puis-je retirer des fonds de mon CPG?

Communiquez avec nous :

S’il s’agit d’un CPG rachetable, vous pouvez encaisser votre placement avant l’échéance fixée, selon certaines conditions.

S’il s’agit d’un CPG non rachetable, il vous faut attendre l’échéance du placement.


Solutions gérées et fonds d’investissement

Quelle est la différence entre les Portefeuilles BNI et les Fonds BNI?

Les Fonds BNI5 sont les fonds d'investissement offerts par Banque Nationale Investissements inc. Ils permettent de regrouper l’argent de plusieurs investisseurs comme vous. Ces montants sont ensuite investis dans différentes catégories d'actifs soumis à la fluctuation des marchés et gérés par des gestionnaires de portefeuille réputés.

Les Portefeuilles BNI sont composés de fonds d’investissement offerts par Banque Nationale Investissements inc (BNI). Ils sont bien diversifiés et conçus pour réduire le risque tout en maximisant le rendement. Ils sont gérés par des gestionnaires de portefeuille parmi les meilleurs au monde.

Qui gère les Portefeuilles BNI et Fonds BNI?

Banque Nationale Investissements est le plus important gestionnaire d'actifs affilié à une grande banque au Canada. Nous faisons affaire uniquement avec des gestionnaires de portefeuille externes sélectionnés pour répondre à nos critères d’excellence. Vous profitez donc de l’expertise de certains des meilleurs gestionnaires de portefeuille au monde, dont la performance est rigoureusement évaluée.

Apprenez-en plus sur notre structure multigestionnaire.

Pourquoi devrais-je investir dans un Fonds BNI?

Les Fonds BNI sont des placements que vous pouvez choisir seuls ou en complément à vos autres investissements. Ils vous permettent notamment de bénéficier de :

  • l’expertise de certains des meilleurs gestionnaires de portefeuille au monde,
  • la possibilité de sélectionner un fonds selon son niveau de risque ou son potentiel de rendement, par exemple,
  • la facilité de faire des investissements systématiques dans les fonds que vous détenez, c’est-à-dire d’investir de petites sommes à la fréquence que vous souhaitez plutôt que d’investir un gros montant d’un coup.

Pourquoi choisir la Gestion privée de patrimoine BNI?

La Gestion privée de patrimoine BNI est un service haut de gamme de gestion discrétionnaire de portefeuille. Notre équipe de professionnels prend les décisions financières adéquates afin que votre famille et vous ayez l’esprit tranquille.

La Gestion privée de patrimoine BNI vous permet :

  • d’investir 250 000 $ ou plus, seul ou en famille;
  • d’accéder à des privilèges exclusifs;
  • de profiter de l’expertise de gestionnaires de portefeuille chevronnés;
  • de bénéficier d’honoraires de service dégressifs (plus vous investissez, moins vous payez).

Que sont les solutions de liquidité?

Les solutions de liquidité sont des solutions à court terme qui vous permettent de conserver l’accès immédiat à votre argent. Votre placement dans un compte à intérêt élevé ou encore dans un fonds d’investissement fructifie à un taux d’intérêt concurrentiel.

Vous trouverez tous les détails sur la page Solutions de liquidité.

Quels types de revenus les Fonds BNI procurent-ils?

Les sommes d’argent investies dans les Fonds BNI sont placées par des experts en placement dans différents titres : actions, obligations ou des instruments de marché monétaire, en fonction de la politique d’investissement propre à chacun des fonds. Ces placements ont le potentiel de générer des revenus tels que des dividendes, des intérêts, ou encore des gains en capital.

Bon à savoir : les feuillets T3 (et les relevés 16 pour les résidents du Québec) produits par chacun des fonds sont libellés en dollars canadiens, tel que l’exige l’Agence du revenu du Canada.

Comment sont imposés les titres des Fonds BNI?

Les distributions qui sont versées dans vos comptes enregistrés (REERFERRREEEFRVCRIRPDB) ne sont pas imposables tant qu’elles sont dans ces comptes.

En ce qui concerne les comptes non enregistrés, les revenus et gains en capital sont imposés de différentes façons. Le revenu d’intérêt est imposé au même titre qu’un revenu d'emploi. Pour le revenu de dividendes de sociétés canadiennes, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt qui réduit la charge fiscale. Les gains en capital ne sont imposés que sur 50 % de leur valeur.

Besoin de plus d’information? Les Fonds BNI produisent des feuillets supplémentaires T3 (et des relevés 16 pour les résidents du Québec) sur lesquels vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour votre déclaration de revenus.

Je suis non-résident du Canada. Est-ce que je reçois un feuillet d'impôt?

Non, vous ne recevez pas de feuillet T3 ni de relevé 16, mais plutôt un feuillet supplémentaire NR4 présentant la partie imposable des distributions. Selon votre pays de résidence, Banque Nationale Investissements inc. doit effectuer une retenue d’impôt de 15 à 25 % sur la distribution. Les distributions de gains en capital et le retour de capital ne sont pas imposables.

La distribution versée est inscrite à la case 16, « Revenu brut ». L'impôt retenu par Banque Nationale Investissements inc. sur la distribution et remis à l’Agence du revenu du Canada est indiqué à la case 17. Ces impôts sont en général déductibles de l’impôt à payer dans votre pays de résidence.

Pour tout renseignement supplémentaire, adressez-vous à votre conseiller fiscal.

Quel Portefeuille BNI devrais-je choisir?

Établissez d’abord quel est votre profil d’investisseur. Vous saurez ensuite lequel des six Portefeuilles BNI correspond le mieux à vos objectifs et à votre tolérance au risque.

Vous hésitez? Comptez sur l’expertise d’un conseiller pour trouver un portefeuille à votre image. Prenez un rendez‑vous dès maintenant.

Comment choisir le Fonds BNI qui convient à mes besoins?

Tout dépend de vos besoins et de vos objectifs de placement. Découvrez quel est votre profil d’investisseur et les options d’investissement qui y correspondent.

Un conseiller peut vous aider à trouver le Fonds BNI qui vous convient. Prenez un rendez‑vous dès maintenant.

Quel est le niveau de risque des Fonds BNI et des Portefeuilles BNI?

Les Fonds BNI et les Portefeuilles BNI offrent différentes options qui s’adaptent à votre tolérance au risque et à vos objectifs, comme la stabilité du rendement, l’accès à votre argent ou la sécurité du capital, entre autres. Certains présentent un niveau de risque plus élevé, d’autres moins.

Déterminez quel est votre profil d’investisseur pour faire le point sur votre tolérance au risque et faire ensuite un choix éclairé.

Vous pouvez également prendre un rendez‑vous avec un conseiller pour obtenir des suggestions adaptées à vos besoins.

Comment puis-je connaître la valeur de mes Fonds BNI?

Vous pouvez voir la valeur de vos Fonds BNI dans votre nouvelle banque en ligne, sous Bilan dans le menu de gauche.

Vous pouvez également nous appeler au 1 888 835-6281 pour obtenir cette information.

J’ai plus de 250 000 $ à investir. Quels sont les services que vous pouvez m’offrir?

Vous pouvez choisir la Gestion privée de patrimoine BNI, ou encore Gestion privée 1859 si vous détenez une fortune personnelle importante.

La Gestion privée de patrimoine BNI est un service haut de gamme de gestion discrétionnaire de portefeuille, qui est tout indiqué si vous avez 250 000 $ ou plus à investir, seul ou en famille. Il vous permet d’accéder à des privilèges exclusifs, de profiter de l’expertise de gestionnaires de portefeuille chevronnés et de bénéficier d’honoraires de service dégressifs : plus vous investissez, moins vous payez.

Gestion privée 1859 s’adresse quant à lui à une clientèle au patrimoine considérable et offre un service de gestion privée sur mesure pour tous les besoins reliés à votre fortune personnelle.

Gérer mon épargne

Est-ce mieux pour moi d’épargner ou de payer mes dettes?

Pour déterminer s’il vaut mieux épargner ou rembourser vos dettes, il vous faut d’abord dresser un bilan de votre situation financière et de vos projets. Ensuite, tout dépend du type de dettes et de placements. De manière générale, si le rendement du placement que vous envisagez de faire est inférieur au taux d’intérêt d’une dette, vous devriez normalement rembourser cette dette.

Découvrez tous nos conseils sur la gestion des dettes.

Combien puis-je épargner?

Commencez par réfléchir au projet pour lequel vous souhaitez épargner et à quand vous le réaliserez : en vue de la retraite, pour un voyage, etc.

Ensuite, utilisez l’outil Mon Idée pour voir combien vous devriez épargner par semaine ou par mois pour atteindre votre objectif.

À quelle fréquence devrais-je investir?

Il est parfois difficile de dégager un montant d’un coup, ou encore de se discipliner pour mettre des sous de côté régulièrement. Une bonne solution : l’épargne systématique, qui peut vous aider à épargner sans même vous en apercevoir.

Selon vos moyens et ce qui est le plus pratique pour vous, vous pouvez choisir de mettre de l’argent de côté une fois par semaine, à chaque paie, sur une base mensuelle, etc.

L’épargne systématique, c’est quoi?

L’épargne systématique vous permet de mettre de l’argent de côté par des prélèvements automatiques débités de votre compte bancaire. C’est aussi simple qu’un paiement de facture!

Décidez si vous souhaitez transférer votre argent dans un compte épargne, un REER, un REEE ou un CELI, puis établissez la fréquence et le montant des versements, et le tour est joué!

Je souhaite modifier mes versements d’épargne systématique. Comment faire?

Pour augmenter le montant de vos versements, d'en modifier la date et la fréquence ou pour effectuer un changement de compte, appelez-nous au 1 888 835-6281 ou passez en succursale.

Pourquoi est-ce que je ne vois pas mes investissements en ligne?

Nous effectuons la mise à jour des données entre 20 h 30 et 8 h durant la semaine, ainsi que toute la fin de semaine. Ces mises à jour peuvent parfois empêcher l’affichage de vos comptes sur votre banque en ligne. Réessayez durant le jour, toutes vos informations devraient apparaître.

Vous pouvez également nous appeler au 1 888 835-6281 pour obtenir cette information.

J’ai fait une transaction en ligne pour un placement et je désire l’annuler. Comment faire?

Appelez-nous au 1 888 835‑6281 pour faire annuler une transaction sur un placement.

À quoi me servent les relevés de portefeuille et les rapports annuels?

Consultez le relevé de portefeuille pour voir l’évolution de votre portefeuille, la répartition de vos actifs, ainsi que des informations détaillées sur vos placements.

Quant aux rapports annuels, le rapport de performance sert à connaître le rendement de vos placements alors que le rapport de frais et de la rémunération vous permet de voir le résumé des montants perçus directement et/ou indirectement par la Banque Nationale pour conseils et services rendus.

Quand vais-je recevoir mes rapports annuels et mes relevés de portefeuille?

Vos rapports annuels sont émis le 31 décembre de chaque année.

Vos relevés de portefeuille sont émis à chaque trimestre, donc une fois à tous les trois mois.

Je ne comprends pas mes rapports annuels de placement, j’ai besoin d’explications.